Salle comble pour appréhender les nouveaux horizons de la mobilité à Bussigny !

Salle comble pour appréhender les nouveaux horizons de la mobilité à Bussigny !

250 habitantes et habitants de la commune ont répondu présent-es le jeudi 8 novembre dernier à la Grande salle pour s’informer et échanger sur les enjeux de la mobilité à Bussigny. Les autorités ont pour objectif de préserver la meilleure qualité de vie possible à Bussigny. Dans un contexte où de nouveaux quartiers naissent et se développent, la Municipalité a fixé rendez-vous à la population. Au cœur de l’agglomération Lausanne Morges, la commune doit composer avec des projets d’envergure nationale et cantonale qui dépassent ses propres frontières : la nouvelle sortie autoroutière dans l’Ouest lausannois en mains de la Confédération ; la fréquence des dessertes prévues par les CFF ; l’arrivée à terme du tram et des futurs bus à haut niveau de service projetés par le Canton ; et les efforts de mobilité douce déployés par l’Exécutif communal. La règle posée : si la population augmente, la circulation ne doit pas augmenter d’autant.

 

Depuis 2013, la Municipalité organise des séances publiques pour informer la population sur divers sujets tels que les grands projets en matière d’urbanisme, de grands travaux ou encore l’accueil de jour de la petite enfance et des élèves de la scolarité obligatoire. Pour présenter le sujet de la mobilité, elle s’est entourée de spécialistes : Laurent Blaser de l’Office fédéral des routes (OFROU), Xavier Herpin de la stratégie de développement de l’Ouest lausannois et Alberto Monticone de Transitec SA.

 

La première partie de la soirée fut consacrée à la présentation des grands projets, la deuxième a permis aux Bussignolaises et Bussignolais de donner leur avis, leur perception et leurs attentes sur la question.

 

Échéances à moyen et long terme

 

Dès 2020, le fonctionnement du bus interne à Bussigny est appelé à des modifications de ligne, d’horaire et de destination. Le train sera amené en outre à s’arrêter quatre fois par heure à Bussigny, dans les deux sens. Le tram est quant à lui prévu pour 2025 et enfin les bus à haut niveau de service (BHNS) pour 2030 ; ils relieront Bussigny à Lutry. Les transports publics évoluent en parallèle aux développements routiers ; l’OFROU a lancé un site Internet dédié aux améliorations d’accès à l’Ouest lausannois. En outre, la vision des transports publics urbains déployée par le Canton est présentée sur le site axes-forts.ch. Vous y trouverez l’articulation des lignes actuelles et futures du tram, des métros, des BHNS et du LEB.

 

Un échange constructif

 

À l’issue de l’atelier et des échanges entre les habitant-es, Mme la Syndique Claudine Wyssa a soulevé les trois thématiques préoccupantes relevées par une majorité de participant-es : le train, le vélo et les infrastructures. Les avis exprimés comptent ; ils seront intégrés aux réflexions touchant la mobilité sur le territoire communal et transmis à l’agglomération et au Canton. Entre autres inquiétudes, celles relevées pour la gestion des périodes transitoires (d’ici à 2025) ; il s’agit à ce titre d’élaborer des solutions à échéances plus rapides.

 

Un rapport des avis émis au cours de la soirée – un condensé des discussions et des questions ouvertes – sera élaboré et porté à votre connaissance prochainement sur le site Internet de Bussigny.

café de la mobilité_2018.11.08_1 café de la mobilité_2018.11.08_2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La mise à l’enquête publique du chantier autoroutier – il devrait durer de 2022 à 2031 – est effective depuis le 9 novembre (pour une durée de 30 jours) : il vise à supprimer le goulet d’étranglement de Crissier. Le dossier est en consultation auprès des services techniques de la commune.

 

Merci à toutes et tous de votre participation !

 

Crédit photo en une : Emilie Wyss, Journal de Morges