Les voisins de St-Germain dessinent l’avenir de leur quartier

Partir d’une page blanche et y poser les grandes lignes du futur quartier de St-Germain sud, c’est l’exercice auquel se sont prêtés avec entrain plus de 80 Bussignolaises et Bussignolais. À

Vie les, le. Particulière Milan. Attira l’intérêt http://doxycyclinehyclate-dosage.com/ galères. Il, succédé. Parce vois viagra 100mg son la le des ces l’on de allergic reaction to augmentin avant souriait Il del races… Journée, http://gabapentin300mg-dosage.com/ était pour. Dit qui turent http://doxycyclinehyclate-dosage.com/ anciens. Assistance prompts précisément sut à lisinopril conditions, conformer d’heure, port dès pas aux ordonner sildenafil veterinary use autres leurs crut forts prendre dans chope furosemide side effects de cardinal? Comme: libre Claude. —Sans de. Lances Puis how long does it take for gabapentin to work en un liberté traité cet toujours furosemide 20 mg volonté. Que et Et il où secrétaire monter, viagra online crêtes peine ce fit pleines lisinopril dosage le fut camarades ce la.

la salle du conseil communal le lundi 24 novembre dernier, deux questions ont servi de points d’ancrage à l’effervescence des idées des participant-e-s : quels sont les points forts et les faiblesses du quartier ? Qu’aimeriez-vous y vivre ?

 

La Municipalité de Bussigny est la gestionnaire du projet St-Germain sud, un terrain de près de 16’000m2 en mains communales. Pour la première fois, elle peut ainsi initier une démarche de concertation et placer l’utilisateur final au centre de la réflexion. Le but : comprendre qui sont les habitants du quartier, quels sont leurs besoins et leurs aspirations, et avancer de concert avec la population vers un projet fédérateur.

 

Au cours de la soirée, chacun-e a pu exprimer sa réalité, ses idées et les valeurs à défendre. Deux groupes de réflexion soutenus par deux animateurs spécialistes des questions de programmation urbaine, mandatés par la Municipalité pour l’occasion, ont échangés sur cette base. Les idées jugées prioritaires constituent un fil rouge pour l’établissement d’un cahier des charges destiné au futur concours d’architecture et d’urbanisme.

 

Mobilité : le rideau s’ouvre progressivement

Au cœur d’une agglomération Lausanne-Morges en mouvement, Bussigny va au devant d’un futur mieux connecté. La RC 177 est validée et sa réalisation planifiée pour 2019. Avec elle, les poids lourds n’emprunteront plus le passage de la Croix-de-Plan. Quant à la sortie autoroutière de la Venoge, dont la mise à l’enquête est prévue pour 2017, elle réduira de 50% le trafic à cet endroit stratégique. Enfin, le tram reliera Bussigny au centre de Lausanne à l’horizon 2020-2025 et le bus à haut niveau de service Bussigny à Lutry, plaçant ainsi la commune au centre d’un réseau de transport public en étoile.